Menu de navigation principale Menu de navigation de la rubrique Contenus de cette page Mairie, coordonnées et horaires
 
 
Accueil > ACTUALITES > Toute l'actu > Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat

Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat

Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat

Le dispositif reconduit aux Epinettes jusqu’en juillet 2015
Un acronyme énigmatique – OPAH – cache la transformation des conditions d’habitat des propriétaires qui désirent mettre aux normes de confort leur logement.

En constante progression démographique depuis 1999, le 17e a contribué au net regain d’attractivité de la capitale. Ainsi, la population de l’arrondissement est passée de 160 860 habitants en 1999 à 164 673 habitants en 2007, soit une hausse de 2,4 % et à 170 218 habitants en 2009, c’est-à-dire près de 4 %. La livraison des immeubles de la ZAC Clichy Batignolles, dans ce contexte, accélère ce phénomène et les démographes estiment à 7 % la hausse de la démographie dans un ou deux ans. Ce qui caractérise également le 17e arrondissement, c’est la forte présence des jeunes adultes (20-39 ans) représentant un gros tiers de la population (plus de 36 % en 2009). L’autre facteur de dynamisme, c’est la multiplication des familles de deux enfants ou davantage.

Les Epinettes ont également bénéficié de cet élan de renouveau, dans le cadre de l’Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat – OPAH. C’est une véritable chance pour les Epinettes de pouvoir bénéficier d’un tel dispositif installé au coeur du quartier. Aujourd’hui, nous pouvons en mesurer les résultats :

« Les résidents des immeubles touchés par cette réhabilitation ont gagné en bien-être. Les transformations sont visibles, notamment rue du Docteur Heulin, rue Lacroix et avenue de Saint-Ouen. Souvent, ces maisons du XIXe siècle, contemporaines de l’époque où Zola vivait dans le quartier, n’avaient même pas de salle d’eau. »

Une opportunité pour les propriétaires privés

La première convention d’OPAH, signée en juillet 2007 pour une durée de cinq ans, a été reconduite jusqu’en juillet 2015, avec les mêmes animateurs de l’association PACTParis/Hauts de Seine/Val d’Oise, installés au 47, rue des Apennins, notamment Michel Gauthier. Ce dernier estime que le quartier des Epinettes « connaît encore des besoins importants en matière d’amélioration de l’habitat » et qu’il fait l’objet « d’une attention particulière pour la lutte contre les termites ». L’OPAH des Epinettes, qui permet aux propriétaires privés d’engager des travaux dans leur immeuble grâce aux aides publiques, s’étend dans le périmètre délimité par l’avenue de Clichy, l’avenue de Saint-Ouen et le boulevard Bessières.

Cinq types de travaux sont prévus : tout ce qui touche la réhabilitation des parties communes – des planchers et des réseaux aux ascenseurs et à la toiture -, le confort des logements (toilettes/salles de bains et mise aux normes de l’électricité), les économies d’énergie (chauffage et isolation), l’accessibilité pour les personnes âgées et la lutte contre les termites. Les aides financières proviennent de l’Agence Nationale de l’Habitat, des organismes sociaux, de la Ville de Paris et de la Région-Ile-de-France. Dans certaines situations les syndicats de copropriété peuvent bénéficier d’aides collectives. Si 975 immeubles et 18 500 logements, dans le triangle des Epinettes, sont potentiellement éligibles à ce programme, 60 immeubles répertoriés font l’objet d’une vigilance renforcée. Quand ils présentent des signes de dégradation, des procédures coercitives peuvent être engagées pour obliger les propriétaires à réaliser des travaux. Les propriétaires doivent mettre à profit les dix-huit mois à venir pour bénéficier des aides de l’OPAH et contacter les services du PACT.

En savoir plus
OPAH des Epinettes :
PACT Paris-Hauts de Seine-Val d’Oise
47, rue des Apennins 75 017 Paris
Tél. 01 58 60 32 08
opahepinettes@pact75-92.org ou
informez-vous sur internet :
www.opahepinettes.org



 
 
 

Toute l'actualité

 
-->