Menu de navigation principale Menu de navigation de la rubrique Contenus de cette page Mairie, coordonnées et horaires
 
 
Accueil > LE 17e AU QUOTIDIEN > Espaces verts > Jardin Claire Motte
 

Jardin Claire Motte

 LES HAUTS-DE-MALESHERBES A LA PORTE D'ASNIERES

Une nouvelle oasis dans le 17è

 
null Un nouveau jardin public de 6 100 m² (100 m x 60 m) s'est ouvert le 17 mars 2005 à la Porte d'Asnières : les Hauts-de-Malesherbes. L'arrondissement connaît actuellement une véritable transformation. Ce n'est pas par hasard si, successivement, les Hauts-de-Malesherbes - où jadis venaient souffler les locomotives fabriquées dans les ateliers Gouïn aux Epinettes -, puis les terrains Cardinet - l'historique dépôt des Batignolles - retrouvent à quelques années d'écart, un air bucolique.

 

Un esprit de jardin privé

Ce jardin a été imaginé par ses concepteurs dans un esprit de jardin privé. Le parti d'aménagement est basé sur la mise en valeur des vestiges du mur des fortifications dégagé sur une hauteur de 4 m vers lequel descend le jardin. Une partie du jardin, située au-dessus du mur, permet de créer une promenade haute qui domine le jardin. Dans ce site très bâti, le promeneur suivant les ondulations du terrain, reste toujours en contact avec le monde végétal.

nullComposé de formes souples, le jardin en creux fait une part importante aux espaces plantés. Plus de 200 arbres, aux essences les plus variées, ont été plantés : arbre à mouchoir, arbre aux cornichons, arbre aux cloches d'argent, Catalpa, arbre aux caramels, néflier. Une grande diversité d'arbustes habille le jardin (aralia du Japon, mauve en arbre, boule de neige du japon aralia-lierre) que complètent les grimpantes ou les couvre-sol qui se développeront librement. De nombreuses haies basses soulignent les tracés du jardin : camélia, cornouiller du Canada, charme. Les vivaces, elles aussi abondamment plantées, augmentent les effets d'exubérance et de couleurs des masses arbustives.
Une collection de graminées et de plantes de milieux frais apporte une ambiance particulière et met en valeur le haut mur restauré de l'ancien Bastion.
L'aire de jeux et la structure à grimper « Pyracord », installés sur sol souple sur la partie haute du jardin et les 1 000 m² de pelouses en pente douce accessibles au public réjouiront les tout-petits et les plus grands.



Le jardin en creux

 
-->